Lutte contre le décrochage scolaire 1/4

Premier projet – l’AMO Le Cap à Verviers: l’accompagnement des jeunes en rupture


Des projets de lutte contre le décrochage scolaire ont été sélectionnés suite à un appel à projets lancé en juillet 2015 en vue d’un cofinancement par le Fonds Social Européen, et ce conjointement par les Ministres de l’Enseignement et de l’Aide à la Jeunesse.
Cet appel s’inscrit dans la mise en œuvre du décret intersectoriel du 21 novembre 2013 qui organise des politiques conjointes Enseignement – Aide à la jeunesse, du décret sectoriel du 21 novembre 2013 favorisant le bien-être des jeunes à l’écoles, l’accrochage scolaire, la prévention de la violence scolaire et les démarches d’orientation, et de l’Initiative « Garantie pour la Jeunesse ».
Il a pour objectif général la mise en place de partenariats de lutte contre le décrochage scolaire et de coopération intersectorielle entre l’Enseignement et l’Aide à la jeunesse.
La diminution du taux de décrochage scolaire et le maintien en formation des décrocheurs en vue de l’obtention d’une certification et d’une meilleure chance d’insertion professionnelle, permettront de contribuer à l’initiative européenne « Garantie pour la Jeunesse ».
Cette initiative vise à lutter contre le chômage des jeunes en proposant à tous les jeunes de moins de 25 ans, qu’ils soient inscrits au chômage ou non, une offre de qualité, dans les 4 mois suivant l’arrêt de leur scolarité ou la perte de leur emploi.
Cette offre doit consister en un emploi, un apprentissage, un stage ou une formation continue et être adaptée aux besoins et à la situation de chacun.

L’appel à projets concerne les trois zones les plus touchées par le chômage des jeunes : les Provinces de Hainaut et de Liège et la Région de Bruxelles-Capitale, telles que prévues par les priorités du Fonds Social Européen.

Nous vous proposons 4 de ces projets en guise d'illustration.